Epilepsie: Le régime cétogène.

 

Avez vous déjà entendu parler du régime cétogène?

C’est un régime alimentaire riche en graisses, moyen en protéines et très faible en glucides. C’est aussi l’un des traitements les plus anciens contre l’épilepsie.

Il a longtemps été reconnu que pendant les périodes de jeûne chez certaines personnes atteintes d’épilepsie, les crises convulsives diminuent ou disparaissent. Le régime cétogène permet de simuler les effets bénéfiques du jeûne tout en donnant au corps de quoi produire l’énergie qui lui est nécessaire.

Environ 60% des patients obtiendront le contrôle de leur épilepsie avec le premier médicament qu’ils utilisent, alors qu’environ 30% n’obtiennent pas le contrôle avec les médicaments. Lorsque les médicaments échouent, d’autres options incluent la chirurgie, la stimulation du nerf vague et le régime cétogène.

Mais comment le régime fonctionne-t-il?

Transformation des lipides en cétones.
Transformation.

Normalement, les glucides contenus dans les aliments sont convertis en glucose, qui est ensuite transporté autour du corps et est particulièrement important pour alimenter le cerveau. Toutefois, s’il y a très peu de glucides dans le régime alimentaire ou que le corps est à jeun, le foie peut compenser le manque de glucides. Il transforme la graisse en acides gras et en corps cétoniques. Ces corps cétoniques remplacent le glucose en tant que source d’énergie. Un niveau élevé de corps cétoniques dans le sang, un état connu sous le nom de cétose, conduit à une réduction de la fréquence des crises épileptiques.

Ces cétones peuvent servir de source d’énergie au même titre que le glucose, même s’ils brulent moins vite. Le régime cétogène se sert de ce fait et force le corps à brûler les graisses au lieu des sucres. Comme un niveau élevé de corps cétoniques dans le sang réduit la fréquence des crises épileptiques, il aide donc à contenir la maladie.

Près de la moitié des enfants et des jeunes atteints d’épilepsie qui ont essayé une forme de ce régime ont vu le nombre de leurs crises diminuer d’au moins une moitié. L’effet persiste même après l’arrêt du régime.

dd-35-400x267
Le régime peut être assez varié.

Les adultes souffrant d’épilepsie peuvent bénéficier d’un régime moins strict, comme un régime modifié d’Atkins, qui est quelques fois pareillement efficace. Des essais cliniques et des études sur des modèles animaux (dont C. elegans) suggèrent que les régimes cétogènes fournissent des avantages neuroprotecteurs et aident à faire face à un certain nombre de troubles neurodégénératifs chez l’adulte. Depuis 2012, il y a peu de données d’essais cliniques et, en dehors de l’épilepsie pédiatrique, l’utilisation du régime cétogène reste à l’étape de la recherche. Par contre du côté de l’épilepsie, les bienfaits de ce régime ne sont plus à démontrer.

Le régime thérapeutique original pour l’épilepsie pédiatrique fournit juste assez de protéine pour la croissance et la réparation du corps, et suffisamment de calories pour maintenir le poids correct pour l’âge et la taille. L’alimentation doit être suivie très strictement et ce régime exige un engagement significatif pour travailler efficacement. Les enfants qui y sont soumis ne gagnent souvent pas de poids et ne grandissent pas beaucoup pendant qu’ils y sont soumis. Après cela, cependant, la croissance reprend et doit être surveillée attentivement. Le régime cétonique classique contient un rapport 4: 1 en poids de graisse aux protéines et aux glucides combinés. Cela est réalisé en excluant les aliments riches en glucides tels que les fruits et légumes féculents, le pain, les pâtes, les céréales et le sucre, tout en augmentant la consommation d’aliments riches en graisses tels que les noix, la crème et le beurre.

La plupart des graisses alimentaires sont constituées de molécules appelées triglycérides à longue chaîne (LCT). Cependant, les triglycérides à chaîne moyenne (MCT) – fabriqués à partir d’acides gras avec des chaînes carbonées plus courtes que les LCT – sont plus cétogènes. Une variante de l’alimentation classique connue sous le nom de régime MCT cétonique utilise une forme d’huile de coco, qui est riche en MCT, pour fournir environ la moitié des calories. Étant donné que moins de gras est nécessaire dans cette variante du régime, une plus grande proportion de glucides et de protéines peut être consommée, ce qui permet une plus grande variété de choix alimentaires.

Huile de coco.
Huile de coco.

Le régime cétogène peut être difficile à démarrer. Il commence généralement par une période de jeûne qui dure jusqu’à ce que le corps produise une quantité modérée de cétones. Cette période d’initiation a lieu habituellement à l’hôpital, de sorte que l’individu peut être surveillé pour des effets secondaires possibles.

Une période d’essai de deux mois est suggérée pour décider si le régime est efficace. Si c’est le cas, il peut généralement être maintenu pendant deux ans. Pendant ce temps, les individus sont souvent en mesure de diminuer la quantité de médicaments qu’ils prennent pour contrôler les convulsions. Beaucoup d’enfants semblent plus heureux et plus alerte sur l’alimentation, même avant que la quantité de médicament qu’ils prennent ne soient considérablement diminuée.

Les personnes qui suivent un régime cétogène doivent être surveillées par une diététiste, une infirmière et un médecin – de préférence un neurologue – connaissant son utilisation.

Merci et restez en bonne santé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *