Epilepsie: Quels aliments éviter?

 

Une crise d’épilepsie se produit lorsque les cellules du cerveau sont court-circuitées et reçoivent une surcharge électrique qui les “paralyse” momentanément. Vous pouvez commparer cela à un ordinateur qui plante parce qu’il y a trop d’applications ouvertes au même moment.

Bien que le stress, les blessures à la tête, la déshydratation et l’hypoglycémie puissent causer des crises d’épilepsie, certains aliments et divers produits chimiques présents dans ces aliments peuvent aussi être problématiques.

Certaines personnes sont beaucoup plus sensibles au gluten, aux produits de soja, au sucre transformé, au glutamate monosodique (MSG), à certains fruits et légumes et aux édulcorants artificiels (en particulier l’aspartame) que d’autres. Il est donc important de surveiller ces composant de notre alimentation.

 

  1. Le gluten

    Le gluten est une protéine retrouvée dans le blé et certaines autres céréales. C’est ce qui donne de l’élasticité aux pâtes, au pain, et aux céréales. Le gluten peut déclencher des convulsions chez certaines personnes en raison de son caractère inflammatoire. En tant que tel, il serait intéressant pour les épileptiques d’essayer d’adopter un régime sans gluten pour quelques mois ou plus et voir si les crises disparaissent.
    En plus de la plupart des pains, gâteaux, pâtes et céréales, le gluten se retrouve également dans de nombreuses soupes en conserve, des sauces, des vinaigrettes, des produits végétariens et même de la bière. Il faut donc vérifier le contenu de ce qu’on ingurgite.

  2. Les sucres raffinés

    En 2006 il a été découvert que la moitié d’un groupe de patients traités avec un sugar-973899_640régime alimentaire contenant des aliments faibles en sucres ont noté une baisse de 90 pourcent de leurs crises, et la Société d’épilepsie pense que chez certains patients les fluctuations du taux de glucose sanguin peuvent déclencher des convulsions.
    Les bonbons, le chocolat, la crème glacée, les desserts glacés, la plupart des produits de boulangerie, de nombreuses céréales pour petit déjeuner et de nombreuses boissons sucrées sont donc à éviter. Au lieu de cela, choisissez des aliments à faible indice glycémique comme les grains entiers, le riz brun, le pain de blé entier, les légumineuses  et les noix.

  3. Les édulcorants artificiels

    Un certain nombre d’édulcorants artificiels, en particulier l’aspartame (NutraSweet, Equal), présentent une activité excitotoxique très intense une fois qu’ils sont dans le corps, provoquant une excitation excessive des cellules nerveuses et augmentant le risque d’attaques épileptiques et d’autres types de crises.
    Cela n’est pas surprenant car l’aspartame est fabriqué à partir d’aspartate, un acide aminé très excitateur, qui a tendance à irriter le système nerveux en grandes quantités ou sous certaines formes.
    D’autres édulcorants qui peuvent également causer des effets négatifs sur le cerveau et augmenter le risque de crises comprennent Splenda et la saccharine. Les édulcorants artificiels sont très répandus et se trouvent généralement dans les produits étiquetés « sans sucre » et « faible en calories ».

  4. dates-1067265_640Certains fruits et légumes

    La plupart des fruits et légumes sont à faible index glycémique et ne provoquent pas de hausse ou de baisse drastique du taux de glycémie. Pour les épileptiques, cependant, la Société de l’épilepsie recommande d’éviter certains légumes et fruits. Ces aliments incluent les mangues, les raisins secs, les bananes, les purées de pommes de terre et les dattes.

  5. Le glutamate monosodique

    Le glutamate monosodique (MSG) est utilisé comme arôme et conservateur dans une variété d’aliments. Une étude sur les animaux publiée en 2004 dans “Neuroscience Letters” a conclu que l’excès de MSG peut modifier physiquement les nerfs des rats et conduire à des crises d’épilepsie. Si vous avez l’épilepsie, il est donc préférable d’éviter cet additif alimentaire, même s’il n’a pas été déterminé si toute quantité de MSG peut causer ou aggraver les convulsions.

  6. Les noix de Gingko

    Les noix de ginkgo sont généralement consommées au Japon et en Chine.
    Consommer une grande quantité de noix de ginkgo peut causer des vomissements et des convulsions environ quatre heures après les avoir mangées. Cet aliment peut déclencher des convulsions chez les individus qui n’ont pas eu d’antécédents d’épilepsie. Si vous avez l’épilepsie, il est donc préférable de ne pas manger de noix de ginkgo, car ils peuvent être toxiques pour les nerfs.

 

Connaissez vous des personnes épileptiques? Consomment-elles ces aliments? Donnez votre avis en commentant.

Et surtout, restez en bonne santé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *