Les bienfaits et méfaits de l’ananas.

Comme beaucoup de fruits, l’ananas est un aliment riche en antioxydants. Prenant ceci en compte, des scientifiques ont décidé de mettre l’ananas à l’épreuve. Ces scientifiques ont testé les effets réparateurs du vinaigre d’ananas sur le foie. Ils ont donné ce vinaigre à des souris ayant des lésions du foie induites par le paracétamol et surveillé les effets de l’ananas. En 7 jours, les dommages causés par le paracéramol étaient significativement amoindris et les foies de ces animaux étaient visiblement affectés de manière positive.

 

Comment cela est-il possible ?

Nous y répondrons, mais d’abord, parlons du foie. Le foie est le deuxième plus grand organe de notre corps. Il traite les aliments et les boissons que nous consommons, et filtre également les substances nocives ou toxiques dans le corps.

De nombreux problèmes ou maladies peuvent causer des dommages au foie. Certains problèmes sont génétiques et d’autres résultent de produits chimiques, d infections et de substances toxiques. Tout cela peut causer des dommages au foie, y compris l’hépatite, la cirrhose et le cancer.

Les symptômes de dommage au foie comprennent la peau jaunâtre, les démangeaisons, les douleurs abdominales, l’urine sombre, la fatigue chronique, les nausées, les selles de couleur goudronneuse et la perte d’appétit.

Comment l’ananas peut-il aider?

Il semblerait que certaines substances retrouvées dans l’ananas aient la capacité d’aider à réparer la membrane cellulaire du foie. Appart cela, la présence d’un composé appelé bromélaïne rend l’ananas vraiment bon pour la santé du foie. La bromélaïne est une enzyme qui aide à désintégrer les toxines dans le corps humain et ouvre la voie à leur élimination. Cela aide le processus de digestion et garde le foie exempt de toxines à long terme. En outre, la teneur en vitamine C de l’ananas aide le foie et renforce les niveaux d’immunité.

pineapple-636562_640

Une note : L’excès de tout est mauvais, et cela vaut aussi pour l’ananas! C’est un fruit tropical qui contient un minéral trace connu sous le nom de manganèse. Votre corps a besoin de manganèse pour divers processus physiologiques. Cependant, trop de manganèse peut provoquer une toxicité. Une portion de 1/2 tasse de morceaux d’ananas bruts contient 0,77 milligrammes de manganèse. Les adultes ne devraient pas consommer plus de 11 milligrammes de manganèse par jour.

Les personnes atteintes d’une quelconque maladie hépatique chronique courent un risque plus élevé de toxicité du manganèse parce que leur corps ne peut éliminer l’excès de manganèse par la bile. Les personnes atteintes d’une maladie du foie qui mangent trop d’ananas ou d’autres aliments riches en manganèse pourraient donc développer des symptômes neurologiques, comme la maladie de Parkinson.

Comme en tout, la modération est clé. L’ananas n’est qu’une partie du puzzle nutritionnel. Il faut manger équilibré.

Comment prendre l’ananas sans nuire à votre foie ?

Vous pouvez boire du jus d’ananas ou manger les fruits sans causer de dommage à votre foie. Gardez les points suivants à l’esprit pour être protégé.

  • Cherchez la quantité de manganèse dans les aliments que vous mangez ou bien votre consommation journalière de manganèse franchira les limites de sécurité.
  • Essayez de boire du jus d’ananas maison pour obtenir le maximum d’éléments nutritifs et de bienfaits pour la santé.
  • Il est préférable que vous mangiez des ananas qui sont bien mûrs et frais.

Manger sainement permet à votre foie de fonctionner de façon optimale. Inclure l’ananas – un ingrédient naturel – dans votre alimentation permettra d’améliorer la santé de votre foie!

Avez-vous déjà consommé l’ananas pour la santé de votre foie? Comment cela a-t-il aidé? Aimez vous l’ananas ? En mangez vous beaucoup ? Dites-nous en commentant ci-dessous.

Si vous connaissez d’autres bénéfices de l’ananas, partagez vos connaissances pour aider d’autres qui pourraient en avoir besoin. Merci à vous.

 

Restez en bonne santé.

 

Notes:

L’article, en Anglais, publié par les scientifiques qui ont fait les essais sur les souris : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4333164/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *